Nous n’avons pas fini d’entendre parler de l’acquisition record de YouTube pour 1,65 milliard de dollars par Google. Le New York Times révèle que Yahoo s’était approché de YouTube il y a plusieurs semaines et était arrivé à un stade avancé de la négociation. Mais Yahoo voulait des garanties sur la façon dont YouTube traiterait les problèmes de droits d’auteur, « des problèmes qui n’étaient aussi important aux yeux de Google« , résume le journal.
Quand à Microsoft, la firme de Redmond aurait trouvé le prix exigé par YouTube trop élevé. Microsoft, peu habitué aux acquisitions à prix d’or, préfère copier la sauce sur son propre service SoapBox. Mais pour le célèbre bloggeur Robert Scoble, ancien évangéliste de Microsoft, la sauce risque bien de tourner au vinaigre lorsque Microsoft réalisera qu’il avait besoin avant tout de la communauté et de la popularité de YouTube pour séduire les annonceurs…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés