LinkedIn annonce la refonte de son système de discussion interne. Le réseau social veut encourager les discussions informelles entre ses membres et considère qu'une messagerie comme celle proposée par Facebook répond à cet objectif.

Mieux vaut tard que jamais. Alors qu'il fait partie des plus anciens réseaux sociaux professionnels, LinkedIn ne disposait pas d'un véritable service de messagerie interne. En tout cas, la solution qui était proposée jusqu'à présent ne donnait pas pleinement satisfaction. La preuve : le site communautaire vient d'annoncer ce mardi l'arrivée imminente d'une nouvelle version de son outil de discussion privée.

Concrètement, il s'agit pour LinkedIn de déployer une fonctionnalité qui se rapproche davantage de ce qui est proposé par d'autres réseaux sociaux, comme Facebook. C'est en tout cas ce qui transparaît dans les visuels qui ont été publiés sur le blog officiel de la société : les messages échangés sur la plateforme professionnelle s'organisent de la même façon que sur Messenger.

LinkedIn fournit déjà une plateforme pour discuter en privé mais l'interface ressemble davantage à une boîte aux lettres électronique qu'à une messagerie instantanée. C'est ici que sont regroupés les messages reçus, les messages envoyés, les invitations, les brouillons et la corbeille.

Dans son billet de blog, le réseau social explique que ce nouvel outil vise à favoriser les discussions plus informelles et plus détendues entre ses membres, et les inciter à passer plus de temps sur ses services. En filigrane, il faut comprendre que l'expérience proposée jusqu'à présent était peut-être trop guindée, peu accueillante et finalement assez limitée.

Il faudra toutefois s'armer de patience avant de pouvoir découvrir la nouvelle interface de discussion imaginée par LinkedIn. Le déploiement va en effet se faire de façon progressive, et la décision a été prise de donner la priorité aux membres anglophones. Pour les autres utilisateurs, l'accès sera ouvert dans quelques semaines, mais sans plus de précision.

La messagerie instantanée de LinkedIn sera bien sûr disponible depuis la version web du site, mais aussi via les applications pour mobile (Android et iOS).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés