Le succès de Facebook se poursuit. En début de semaine, le réseau social a été fréquenté par plus d'un milliard de membres en une seule journée, annonce Mark Zuckerberg.

S’il fallait une seule statistique pour illustrer le triomphe de Facebook dans le domaine des réseaux sociaux, ce serait sans doute celle-ci : au cours de la seule journée de lundi 24 août, il y a eu plus d’un milliard d’individus connectés au site communautaire. C’est la première fois qu’une telle audience est atteinte par la plateforme, ce qui a conduit Mark Zuckerberg – son fondateur – à se fendre d’un petit commentaire.

« Nous venons de franchir une étape importante. Pour la toute première fois, un milliard de personnes ont utilisé Facebook dans la même journée« , écrit le milliardaire américain, avant de comparer ce nombre à celui de la population mondiale : « lundi, une personne sur sept sur Terre a utilisé Facebook pour entrer en contact avec ses amis et sa famille« .

S’il s’agit d’un cap symbolique, l’annonce n’est pas une surprise : les précédentes statistiques du réseau social étaient déjà particulièrement hautes (une moyenne de 968 millions d’utilisateurs actifs par jour pour le mois de juin 2015 et 1,49 milliard sur l’ensemble du mois, par exemple). Ce n’était qu’une question de temps avant que le site annonce un record de connexion pour une seule journée.

Il faut remonter à octobre 2012 pour retrouver la première annonce de Facebook annonçant plus d’un milliard de membres connectés en un mois (et 2010 pour le cap à 500 millions).

Mark Zuckerberg ne précise toutefois pas, dans son commentaire, si sa nouvelle statistique prend en compte les « faux comptes » (en particulier ceux détenus par une seule et même personne). En 2012, Facebook avait indiqué aux autorités boursières américaines que le nombre de faux profils était estimé à 83 millions, ce qui est loin d’être négligeable (et cette donnée a certainement évolué depuis).

Aujourd’hui, le développement de Facebook suit essentiellement deux trajectoires : le site cherche à progresser dans les pays qui lui résistent encore (en particulier ceux dans lequel se trouve un autre réseau social de premier plan), ainsi que vers les États peu développés, en profitant de l’initiative Internet.org, qui consiste à apporter Internet aux personnes « déconnectées ».

( photo : CC BY Bhupinder Nayyar )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés