Faciliter le portage des applications Android et iOS vers Windows. Voilà le principe que Microsoft a annoncé ce printemps, lors de la conférence Build. Aujourd'hui, une étape vient d'être franchie puisque l'outil Windows Bridge vient de faire son apparition sur GitHub (il est encore en bêta), avec en prime le choix d'une licence qui ravira les adeptes du logiciel libre : il s'agit de la licence MIT.

Pour Microsoft, il est essentiel de simplifier le travail des développeurs qui voudraient adapter leurs logiciels pour Windows mais qui ne le font pas faute de temps ou de ressources. En effet, il s'avère que l'écosystème applicatif mobile est plus pauvre que sur Android ou iOS. Or, l'un des freins à la montée en puissance de Windows sur mobile est justement la faiblesse du catalogue par rapport à la concurrence.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés