Adidas fait son trou dans le secteur des applications de fitness. L'équipementier allemand annonce l'achat de Runtastic, un logiciel permettant de mesurer son activité sportive. Le groupe espère ainsi rattraper Nike, qui dispose d'une avance dans ce domaine.

La rivalité qui oppose Nike à Adidas va désormais se poursuivre dans le domaine des applications de fitness. L'équipementier allemand vient en effet d'annoncer l'acquisition de Runtastic, un logiciel pour smartphone très populaire qui sert à mesurer ses performances sportives (la société en propose d'autres, notamment pour le fitness, la santé et le bien-être).

En rachetant Runtastic et sa communauté, estimée à 70 millions de personnes dans le monde, Adidas espère revenir au niveau de son concurrent, qui est aujourd'hui bien présent dans ce secteur. La marque américaine de sport propose en effet plusieurs applications d'entraînement (Nike+Running, Training Club, FuelBand et Move) et a su tirer parti de son partenariat avec Apple .

Adidas a évidemment cherché à donner le change, notamment en proposant le mobile fitness miCoach, en partenariat avec Samsung, mais sans connaître le même succès que Nike, qui n'a pas ménagé ses efforts dans ce domaine, à l'image de la commercialisation des bracelets connectés Fuelband (mais dont la production a pris fin l'an dernier).

Avec Runtastic, Adidas a désormais les moyens de rattraper Nike. L'application jouit d'une forte visibilité auprès des sportifs souhaitant évaluer leurs efforts et dispose par ailleurs d'une communauté déjà bien établie. Il reste désormais à savoir comment Adidas intégrera Runtastic dans sa stratégie, et s'il s'inspirera de Nike, qui utilise fortement Nike+ Running pour promouvoir sa boutique et ses produits.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés