Les derniers résultats publiés par Blizzard-Activision révèlent un recul considérable du nombre de comptes actifs à World of Warcraft. Alors que l'extension actuelle avait rassemblé plus de 10 millions de joueurs, ils ne sont plus que 5,6 millions aujourd'hui.

Le recul est spectaculaire. Alors que la cinquième extension de World of Warcraft, baptisée Warlords of Draenor, a fait revenir des centaines de milliers d'abonnés, permettant à Blizzard de franchir une deuxième fois la barre des 10 millions de joueurs, le temps et la lassitude ont fait leur œuvre. Désormais, il n'y a plus que 5,6 millions de comptes actifs, selon des données datées du mois de juin.

Ces données, communiquées à l'occasion de la publication des résultats du studio Activision-Blizzard pour le deuxième trimestre 2015, et relayées par MMO-Champion, étaient attendues. Voilà pratiquement neuf mois que l'extension est disponible, et malgré toute les qualités que l'on peut lui prêter, le découragement peut gagner rapidement faute de nouveautés dans les contenus.

Une baisse importante du nombre d'abonnés avait déjà été constatée début mai.

Parmi les extensions de Blizzard, c'est la première fois qu'un tel plancher est atteint. La précédente baisse la plus importante remonte à Mists of Pandaria (la quatrième extension du jeu), avec un nombre d'abonnés qui était descendu à 6,8 millions. Il faut remonter pratiquement dix ans en arrière, en décembre 2005, lorsque WoW n'avait pas encore d'extension, pour trouver un volume de clients identique.

Même si World of Warcraft n'est manifestement plus dans son âge d'or, le MMORPG reste encore très fréquenté par rapport à ses concurrents directs.

Par ailleurs, Blizzard est loin de vouloir tuer sa poule aux œufs d'or : il est d'ailleurs prévu une annonce jeudi à la Gamescom qui sera consacrée à la présentation de la nouvelle extension. De quoi relancer sans aucun doute les abonnements, comme cela s'est produit à chaque fois. Cela étant, la baisse risque de se poursuivre à un rythme soutenu jusqu'au lancement, qui ne devrait pas avoir lieu avant de longs mois.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés