Twitter n'a toujours pas trouvé la bonne recette pour attirer à lui le grand public. C'est ce que vient de révéler le bilan financier publié mardi par le réseau social, et relayé par Le Monde. Portant sur le deuxième trimestre 2015, il montre que le nombre de nouveaux usagers a très peu progressé par rapport à la période précédente (hausse de 8 millions, sur un total de 316 millions d'utilisateurs).

Cette incapacité à percer auprès des internautes a un effet direct sur ses performances économiques. Le site ne fait toujours pas de bénéfices : il accuse un déficit de 137 millions de dollars pour les 3 derniers mois. Il faut dire que les publicitaires n'ont pas de raison de se bousculer au portillon, puisque les usagers ne sont pas présents. Et quand ils sont là, ils fréquentent Twitter moins assidûment que d'autres services.

Sans surprise, Twitter s'est fait sanctionner en bourse à l'annonce de ses résultats. Et pour ne rien arranger, le site communautaire connaît une relative instabilité à cette tête : le précédent PDG de Twitter, Dick Costolo, a quitté ses fonctions au début du mois. Il est depuis remplacé provisoirement Jack Dorsey, le fondateur de la plateforme, en attendant de trouver un nouveau dirigeant.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés