BlackBerry ne proposera plus qu'un ou deux téléphones chaque année, au lieu de quatre jusqu'à présent. Le PDG du groupe canadien souhaite réorienter les ressources économisées vers d'autres secteurs, comme le développement logiciel et la sécurité.

En grande difficulté dans le marché des smartphones, BlackBerry compte désormais de réduire la voilure en ne proposant plus qu'un ou deux modèles chaque année, contre quatre à l'heure actuelle. C'est en effet l'une des options sur laquelle travaille la direction du groupe canadien, a confié John Chen, le PDG, lors d'un entretien accordé cette semaine Fox Business.

"Traditionnellement, nous fabriquons quatre téléphones par an. Nous allons y mettre un terme. Nous allons réduire ce nombre, peut-être à deux, peut-être à un…", a-t-il déclaré. Et que fera BlackBerry avec les ressources qui auront été dégagées avec l'abandon de deux mobiles ? Elles seront réorientées dans la sécurité et le développement logiciel.

Cette baisse de cadence est-elle le signe d'une réorganisation de la société en vue de lui faire quitter le monde des smartphones ? C'est une possibilité : il faut dire que l'entreprise a d'autres activités à mettre en avant, notamment dans le domaine de la sécurité, en témoigne le partenariat avec Samsung afin de lui fournir des outils sur Android pour renforcer la protection des communications dans les entreprises.

Mais si l'abandon du secteur des mobiles est une éventualité, ce n'est pas la seule qui est sur la table. D'autres options sont à l'étude et l'on peut imaginer que l'adoption d'Android comme système d'exploitation en fait partie.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés