Six mois après l'achat de Virgin Mobile, les salariés de l'opérateur mobile virtuel craignent pour leur avenir. Ils s'agacent en particulier d'un récent bonus accordé à une poignée de dirigeants alors que leur situation se fragilise.

Dans le domaine des télécommunications, Numericable fait preuve d'un appétit inextinguible. Après avoir mis la main sur SFR, le câblo-opérateur a tenté de se payer Bouygues Télécom (sans succès : l'offre a été rejetée). En parallèle, le groupe s'est offert Portugal Télécom et Virgin Mobile. Or, ces acquisitions, qui se font à marche forcée alarment les salariés.

C'est le cas par exemple de ceux officiant chez Virgin Mobile. Le site Freenews rapporte que les employés de l'opérateur ont monté un collectif pour dénoncer la politique menée par la direction de SFR-Numericable alors que la situation sociale au sein du groupe est déjà très tendue. En particulier, c'est le bonus exceptionnel de 9 millions d'euros pour neuf cadres supérieurs qui est pointé du doigt.

Une telle somme représente en effet pratiquement "deux fois la masse salariale annuelle de l'entreprise". Or, en filigrane, c'est l'avenir de leurs postes qui est dans la balance. S'estimant comme très "isolés", les membres du collectif craignent pour l'avenir du MVNO et de la marque au sein de la nouvelle entité. En creux, ils craignent de devenir tôt ou tard une variable d'ajustement.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés