Après un partenariat passé avec ESET, Tredn Micro et F-Secure, Facebook continue de tisser des liens avec les sociétés de logiciels antivirus. Cette fois, le réseau social s'est associé à Kaspersky afin de combattre les programmes malveillants.

Du fait de son immense popularité, Facebook fait face quotidiennement à de multiples menaces informatiques. Le réseau social a donc dû mettre en place toutes sortes de protections pour protéger ses utilisateurs. Par exemple, le site a généralisé la connexion sécurisée HTTPS en 2013 avant d'acquérir une société spécialisée dans la sécurité des serveurs un an plus tard.

Face aux logiciels malveillants qui peuvent circuler sur sa plateforme, le site communautaire a également signé des partenariats avec plusieurs éditeurs de logiciels antivirus : ESET, Trend Micro, F-Secure. En cas de doute ou d'infection avérée, les utilisateurs peuvent donc, grâce à l'affichage d'une fenêtre d'information, accéder très vite à un outil permettant de nettoyer leur PC.

Visiblement très content de ce type d'alliance, Facebook a poursuivi dans cette direction en annonçant en début de semaine un accord avec Kaspersky. Comme ses concurrents, le groupe russe proposera un utilitaire via le réseau social pour détecter la présence éventuelle de logiciels malveillants. Une fois le programme téléchargé, il suffit de l'exécuter et de se débarrasser de ce qui a été trouvé.

Selon Facebook, ce type d'association est très bénéfique pour les usagers : le site affirme que les ordinateurs de 2 millions de personnes ont pu être nettoyés au cours des trois derniers mois. Plus spécifique à Kaspersky, Facebook affirme que l'éditeur russe a permis de protéger plus de 260 000 personnes au cours des trois derniers mois.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés