Verra-t-on bientôt dans le commerce des smartphones BlackBerry équipés du système d'exploitation Android ? L'idée ne semble pas déplaire à l'entreprise canadienne, qui fait face à d'importantes difficultés depuis plusieurs années dans le mobile. Consciente que sa part de marché a fondu comme neige au Soleil, la firme serait prête à adopter l'O.S. le plus répandu du marché.

Cette éventualité a été confortée cette semaine à l'occasion d'un entretien accordé par le PDG du BlackBerry, John Chen. À CNBC, il n'a pas du tout fermé la porte à cette hypothèse. Au contraire, il a plutôt eu tendance à la l'entretenir, en expliquant qu'étant donné les orientations du groupe, à savoir la vente de téléphones "sécurisés", s'il "peut trouver un moyen de sécuriser un smartphone Android, [il] le produira aussi".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés