SoundCloud est-il menacé par une action en justice des principales majors ? Des sources citées dans la presse américaine affirment qu'une plainte se prépare du côté de Sony, Universal et la RIAA. Toutefois, d'autres représentants de l'industrie du disque assurent qu'aucune poursuite n'est envisagée.

SoundCloud va-t-il prochainement connaître le même destin funeste que Grooveshark ? En tout cas, le service de distribution musicale va peut-être au devant de très gros ennuis judiciaires. C'est en tout cas ce qu'affirme le site Digital Music News. Selon lui, le service allemand doit prochainement faire l'objet d'une action en justice pour "violation massive des droits d'auteur".

Les sources de nos confrères indiquent que la charge serait menée par deux des trois principales maisons de disques (Universal et Sony), avec le concours de la RIAA, une association dont la mission est de défendre les intérêts de l'industrie musicale aux USA. En revanche, la dernière major, Warner, n'est pas concernée, sans doute du fait de l'existence d'un accord de licence avec SoundCloud.

Les informations de Digital Music News sont toutefois contestées par Billboard. D'après ses informations, ni Universal ni Sony n'ont prévu de poursuivre SoundCloud dans l'immédiat. la RIAA n'a pas non plus l'intention de le faire, faute de position unanime des maisons de disques sur le sujet (Warner ayant, comme indiqué ci-dessus, un accord avec le principal intéressé).

Quant aux labels et distributeurs indépendants, la situation s'est normalisée au début du mois de juin. La plateforme a en effet signé un accord avec Merlin (qui est en quelque sorte la "quatrième major", celle des non-alignés), qui défend les intérêts de 20 000 sociétés. Ces dernières s'étaient attaquées au modèle du site, qui mise sur la gratuité de l'accès aux fichiers musicaux.

Dans le cadre des accords passés avec Warner et Merlin, SoundCloud – qui a vu le jour en 2008 – va devoir remettre en cause sa stratégie en cours d'année. La plateforme doit en effet lancer une version payante de son accès, à l'image des formules "freemium" (un accès gratuit financé par de la publicité, un accès payant sans publicité) qui existent chez d'autres concurrents, comme Deezer ou Spotify.

SoundCloud est un service très populaire chez les musiciens pour publier et promouvoir leurs créations. Selon les données de l'entreprise au mois de décembre 2014, 175 millions d'usagers se rendent chaque mois sur le site. Les créateurs téléversent de leur côté l'équivalent de 12 heures d'écoute chaque minute. Le service a un temps intéressé Twitter, mais les discussions n'ont pas abouti.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés