Apple Music versera 0,2 centime par chanson écoutée pendant l'offre d'essai gratuite de trois mois. Au départ, la firme de Cupertino ne comptait pas rémunérer les artistes dont les titres sont diffusés au cours de cette période, mais une controverse avec la chanteuse Taylor Swift a finalement conduit le groupe à revoir ses positions.

0,2 centime par chanson écoutée. C'est le montant qui sera déboursé par Apple Music à chaque fois qu'un titre sera joué pendant la période d'essai gratuite de trois mois proposée par le service de musique illimitée en streaming. Il s'agit d'un tarif qui est comparable à ce qui est payé par d'autres plateformes d'écoute en ligne, selon des cadres de l'industrie du disque, cités par le New York Times.

Le journal américain ajoute que cette somme n'inclut pas la part qui reviendra aux éditeurs de musique. Alors que l'ouverture du service est imminente, celle-ci étant fixée au 30 juin, la firme de Cupertino est toujours en train de négocier avec eux pour déterminer le montant qui leur sera versé. Il est prévu que le taux qui sera retenu s'applique à l'ensemble des labels.

Apple a multiplié les couacs avec sa plateforme musicale. Outre une présentation du service de faible qualité, l'entreprise a été confrontée à la fronde menée par la chanteuse Taylor Swift. Celle-ci est parvenue finalement à contraindre Apple de payer les artistes, même pendant les trois mois d'essai gratuit), même si les sommes en jeu ne seront pas très élevées.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés