Avec le lancement imminent d'Apple Music, Google sait qu'il aura un adversaire redoutable dans le secteur du streaming. Soucieux de ne pas rester les bras ballants, le moteur de recherche vient d'annoncer plusieurs évolutions pour sa plateforme d'écoute de musique en ligne.

Google observe avec beaucoup de méfiance l'arrivée d'Apple dans le secteur de la musique illimitée en streaming. Même si la firme de Cupertino enchaîne les couacs depuis quelques jours, Apple Music sera incontestablement un adversaire redoutable pour Google Play Music. Le géant de Mountain View le sait et il ne compte pas attendre d'être au pied du mur pour réagir.

À quelques jours du lancement d'Apple Music, le moteur de recherche américain vient donc de lancer une version gratuite – mais financée par la diffusion de spots publicitaires au fil de l'écoute – de son service musical afin de conquérir ceux qui ne sont pas déjà abonnés à Play Music (et éviter qu'ils aillent voir du côté d'Apple). L'offre est pour l'instant réservée aux internautes basés aux États-Unis.

À terme, le souhait de la firme de Mountain View est que les auditeurs optant pour l'écoute gratuite basculent vers la formule payante, qui est facturée pratiquement 10 euros par mois. Google laisse entendre que l'accès gratuit à Play Music sera proposé dans d'autres pays. En France, seule une période gratuite de 30 jours est pour l'instant disponible. Après, il faut payer.

En parallèle, il a aussi été annoncé que Play Music est désormais doté d'une station de radio personnalisée. Des chaînes thématiques sont au programme, pour accompagner ses "séances de sport toniques", ses "après-midis piscine chics" ou avoir des idées de chansons à chanter à ses enfants. Il s'agit d'adapter la musique en fonction des goûts, des artistes préférés, des humeurs et des activités de chaque auditeur.

Google reprend en fait une fonctionnalité qui existe chez certaines plateformes musicales et qui figurait sur Songza, que le groupe américain a racheté en juillet 2014. Dans un billet de blog, il est d'ailleurs confirmé que les équipes de l'ancien service ont été mises à contribution pour créer des listes d'écoute pour accompagner les auditeurs tout au long de la journée.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos