Il est commun de dire que le droit d’auteur est sans cesse repoussé aux Etats-Unis pour satisfaire les besoins de Disney, dont la souris Mickey pourrait passer dans le domaine public. La dernière révision du droit d’auteur outre-Atlantique a étendu en 1998 la durée de protection des œuvres créées par des personnes morales de 75 à 95 ans, et certains imaginent déjà un droit d’auteur ad vitam pour les entreprises de création comme Disney. L’infographiste David Goodger a donc imaginé ce nouveau symbole pour représenter le droit d’auteur infini.
Notons qu’en France, le SNEP est lui-aussi parti en campagne pour convaincre du bien-fondé économique d’un allongement de la durée de protection des droits voisins, qui protègent notamment les maisons de disques.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés