Google quitte la terre ferme pour explorer les fonds marins. L'entreprise américaine vient de publier des clichés provenant de quarante sites. Une opération qui vise à sensibiliser le grand public face aux périls qui pèsent sur les océans.

Il fut un temps où Google ne s'intéressait qu'à la cartographie des zones urbaines pour alimenter Street View, son service de visualisation à 360 degrés. Mais maintenant, 8 ans après la mise en place de sa plateforme, l'entreprise américaine quitte de plus en plus souvent la voie publique pour explorer des régions où l'empreinte de l'homme sur la nature est peu marquée, voire totalement absente.

C'est ainsi que Street View s'est retrouvé dans la forêt amazonienne, à proximité de l'oasis de Liwa dans le désert d'Arabie ou au Groenland, mais aussi sur des îles exotiques, dans des parcs nationaux et des localités abandonnées. Pour Google, ces expéditions sont une bonne occasion d'enrichir sa plateforme avec des panoramas d'exception et de sensibiliser l'opinion publique sur certains sujets.

Ce double objectif a été atteint avec une nouvelle opération, qui a consisté à cette fois à cartographier certains fonds marins. En tout, plus de quarante sites ont été ciblés dont la Grande barrière de corail, Bali, les Bahamas ou encore les îles Cook. Sur certains clichés, l'on peut même apercevoir quelques grands animaux marins comme des requins, des baleines ou des poissons-lune.

"Nous espérons que la diffusion de ces images pousseront les particuliers à en apprendre plus sur cette précieuse ressource naturelle", commente Google. "Car malgré leur importance vitale, les océans sont en train de changer rapidement en raison du changement climatique, la pollution et la surpêche, ce qui en fait l'un des problèmes environnementaux les plus graves auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui".

La publication de ces clichés, réalisés en partenariat avec des équipages scientifiques et des associations de préservation de l'environnement, seront complétés prochainement avec d'autres missions du même type. À noter enfin que l'initiative de Google concorde avec la tenue imminente de la Journée mondiale de l'océan, une célébration mise en place par l'UNESCO et qui a lieu chaque année le 8 juin.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos