Nintendo va-t-il accepter la présence de Google sur sa future console ? Confronté au faible intérêt que suscite la Wii U, le groupe nippon serait prêt à opter pour Android afin de faire revenir les éditeurs-tiers.

Après avoir réussi à imposer son système d'exploitation dans le domaine de la téléphonie mobile, Google réussira-t-il à rééditer cet exploit dans le secteur des jeux vidéo ? D'après le quotidien économique japonais Nikkei, cité sur le forum NeoGAF, Nintendo devrait adopter Android comme système d'exploitation pour sa future console de salon, pour l'instant désignée sous le nom de code Nintendo NX.

Le journal nippon dit s'appuyer sur une source travaillant dans la société pour affirmer que la prochaine machine du groupe utilisera Android plutôt qu'un O.S. développé en interne. Cette décision serait d'abord dictée par des considérations économiques : pour vendre des consoles, les licences de Nintendo ne suffisent pas toujours : il faut aussi des éditeurs-tiers pour son catalogue.

Or, ces derniers délaissent petit à petit la Wii U. À cela s'ajoutent  la concurrence très forte des rivaux de la firme nipponne, Sony et Microsoft, et la montée en puissance du jeu vidéo sur mobile (une situation que Nintendo commence à prendre en compte, avec son récent partenariat conclu avec DeNA). Et justement, Android est une plateforme suffisamment répandue pour faire revenir les éditeurs-tiers.

Pour Nintendo, il s'agirait d'une véritable rupture par rapport à son parcours. Le groupe nippon, qui a toujours voulu ne compter que sur ses propres forces, notamment en développant ses propres systèmes d'exploitation, est toutefois obligé de changer de posture alors que le secteur des jeux vidéo s'est ouvert à de nombreux autres challengers. Au risque de laisser entrer le loup dans la bergerie ?

( photo : CC BY Official GDC )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés