Ross Ulbricht passera le reste de ses jours en prison. Le fondateur de Silk Road, une plateforme qui permettait l'achat de stupéfiants sur Internet, et qui n'était accessible que par le réseau décentralisé et anonyme Tor, a été condamné vendredi à la réclusion à perpétuité par un tribunal de New York, qui n'a pas du tout été sensible aux arguments avancés par le prévenu pour réduire sa peine.

Outre le réseau Tor, Silk Road n'acceptait que la monnaie électronique Bitcoin comme moyen de paiement pour éviter de retrouver les acheteurs et les vendeurs. Cela étant dit, les autorités américaines sont parvenues à fermer la première version du site et à interpeller son créateur. Une deuxième version, apparue peu de temps après, a aussi été neutralisée. Aujourd'hui, une troisième mouture est active.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés