Google travaille sur un mode hors ligne pour YouTube et Maps. Si celui-ci sera pratique pour les régions du monde où l'accès à Internet n'est pas à la hauteur, il intéressera aussi d'autres utilisateurs. On pense par exemple à des touristes voulant utiliser Maps à l'étranger sans activer l'itinérance des données.

Si l'accès à Internet n'est plus guère un problème dans les pays industrialisés, la situation est bien différente ailleurs. C'est donc avec le souci de faciliter la vie des internautes dans les pays émergents (en Asie, en Amérique du Sud ou en Afrique, par exemple) que Google a annoncé lors de sa conférence I/O l'arrivée d'un mode hors ligne pour YouTube et Google Maps.

Ces modes doivent permettre aux internautes de télécharger préalablement une vidéo de YouTube pour pouvoir ensuite la consulter plus tard. Le principe est le même avec Maps. Les cartes, une fois récupérées, conservent certaines fonctionnalités, comme le champ de recherche. Il sera aussi possible d'établir un trajet (avec une estimation du temps de parcours) entre sa position et une destination.

Pour les touristes se rendant à l'étranger, un Google Maps hors ligne est tout à fait intéressant : en obtenant avant le départ les cartes du pays qui sera visité (ou du moins certaines zones), ils peuvent bénéficier d'un outil très pratique pour se déplacer sans avoir besoin d'activer l'itinérance des données, qui alourdit la facture du téléphone si la destination n'est pas incluse dans le forfait.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés