Google répondait à vos questions. Maintenant, il essaie de les anticiper. Une nouvelle fonctionnalité repérée sur le moteur de recherche révèle que l'entreprise américaine se sert de la saisie semi-automatique pour tenter de répondre avant que vous ne finissiez d'écrire votre question.

Depuis maintenant trois ans, Google ne se contente plus de dire où sont les réponses aux questions que se posent les internautes. Il y répond directement, en affichant un encart dédié dans son moteur de recherche. Vous voulez connaître l'âge de la Terre ? Il suffit de poser la question, tout simplement. Vous vous demandez qui dirige le Chili ? Demandez à la firme de Mountain View. Et ainsi de suite.

Si ce type d'initiative est problématique pour les éditeurs de sites web, puisque les internautes n'ont plus forcément besoin de quitter Google pour obtenir ce qu'ils cherchent, celle-ci a le mérite de faire gagner du temps : plus besoin d'ouvrir une page et de chercher la réponse, celle-ci est directement visible sous le champ de saisie du moteur de recherche.

Aujourd'hui, Google veut aller plus loin encore en essayant d'anticiper votre question. The Next Web signale le déploiement d'une fonctionnalité sur mobile qui modifie la réponse au fur et à mesure que l'internaute écrit sa requête. L'objectif, évidemment, étant que la firme de Mountain View parvienne à taper juste avant que l'utilisateur ne termine sa question.

La fonctionnalité fonctionne pour l'instant avec des requêtes rédigées en anglais, lorsque celles-ci sont brèves et simples. The Next Web note qu'elle marche surtout avec des questions sur des dates (par exemple en quelle année le Titanic a-t-il coulé, quand l'Irlande a-t-elle rejoint l'Union européenne ou la date de décès de l'acteur Paul Walker).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés