Twitter a entamé des discussions depuis le début de l'année pour prendre le contrôle de Flipboard, un agrégateur de contenus. Les négociations seraient néanmoins au point mort depuis quelques semaines.

Twitter va-t-il ajouter Flipboard à son tableau de chasse ? D'après les sources du site américain Re/Code, le réseau social spécialisé dans les mini-messages de 140 caractères est lancé depuis le début de l'année dans des négociations pour acquérir l'agrégateur de réseaux sociaux. Toutefois, les discussions entre les deux parties patineraient depuis quelques temps.

Disponible sous forme d'application mobile, Flipboard est aussi accessible via une interface web. Le service permet de centraliser des flux RSS afin de consulter en un seul endroit les sites qui intéressent l'utilisateur (sites de presse, mais aussi des réseaux sociaux, des blogs, des plateformes). En somme, Flipboard permet de se confectionner son propre magazine.

Des liens existent entre Twitter et Flipboard. Par exemple en début d'année, le site communautaire a signé des accords avec l'agrégateur pour y faire figurer ses publicités.

L'acquisition de Flipboard, si elle aboutit, pourrait être la plus grosse opération de l'histoire de Twitter. Celle-ci se ferait sous forme d'échange d'actions, avec à la clé une valorisation de près d'un milliard de dollars (environ 918 millions d'euros) pour la future filiale du site de micro-blogging. Cela serait une réelle performance pour un service fondé il y a cinq ans à peine.

Pour Twitter, mettre la main sur Flipboard constituerait un moyen de tenir tête à Facebook au moment où celui-ci vient de lancer des grandes manœuvres dans la presse. Le réseau social est en effet devenu hébergeur de presse avec le lancement d'un nouveau service, encore expérimental, Instant Press. Plusieurs grands médias sont partenaires.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés