On la voyait venir chez les FAI depuis la première Freebox, et c'est finalement Neuf Cegetel qui vole la vedette à Free. L'opérateur lance Easy Neuf, un ensemble tout en un pour avoir internet sans ordinateur. Bientôt un partenariat avec Microsoft ou Google ?

« Est-il totalement fou d’imaginer que l’on puisse un jour brancher une souris et un clavier sur la Freebox et profiter des nombreux services web (par exemple la gamme Live de Microsoft) pour se passer totalement d’un ordinateur ?« . C’était une question que nous avions posé à Michael Boukobza, le directeur général de Free, et à laquelle il répondait que « ça n’est pas dans nos projets« . Mais peut-on croire M. Boukobza lorsque dans la même interview il nous affirmait ne pas connaître l’existence d’un disque dur dans la Freebox ?

L’internet sans ordinateur est un vieux rêve des fournisseurs d’accès, et les « box » qu’ils implantent dans nos salons ont pour seul objectif de les remplacer. Plus le boîtier ADSL du FAI sera un point central dans le salon, plus les chances sont élevées de réussir à vendre des contenus et des services aux abonnés. C’est pour cette raison que Microsoft tente d’imposer la Xbox 360 et son portail Live, que Sony veut placer sa PlayStation 3 et son lecteur Blu-Ray, et que Nintendo ajoute des chaînes multimédia à sa console Wii. C’est pour cette raison également qu’Apple, absent des consoles de jeux-vidéo, entame déjà une campagne marketing sans précédent pour un produit qu’il n’a pas encore finalisé : son media center iTV, doté d’un disque dur pour fonctionner indépendamment de l’ordinateur. Tous se battent pour être le point central de la maison numérique, mais les fournisseurs d’accès à Internet ont par nature un avantage concurrentiel certain : ce sont eux qui, eu bout de câble, restent le passage obligé. Des rapprochements stratégiques entre fabriquants de consoles de jeux-vidéo et fournisseurs d’accès sont à prévoir dans les mois ou années à venir, même si Free semble vouloir jouer la carte de l’indépendance avec sa nouvelle télécommande qui promet l’arrivée de jeux sur la Freebox.

Pas encore le Media Center ultime

En attendant, c’est Neuf Cegetel qui dégaine le premier avec Easy Neuf et son boîtier Easy Gate. « Easy Neuf est un service  » tout en un  » qui inclut la mise à disposition de l’Easy Gate, un écran, une souris, un clavier, une webcam ; l’Easy Gate se substitue à l’ordinateur et au routeur. Après
installation, l’utilisateur dispose d’une connexion haut débit et des principales fonctionnalités de l’ordinateur via une interface simplifiée, conviviale, réduisant la complexité de l’outil informatique
« , se félicite l’opérateur dans un communiqué.

Mais il ne s’agit pas encore du Media Center que nous envisagions. L’Easy Neuf ne vient pas se brancher sur le téléviseur, et d’ailleurs le service de télévision de Neuf est absent de l’offre commercialisée 39,90 € par mois. Neuf a davantage envisagé son Easy Gate comme un mini ordinateur que comme un media center. Il est doté d’un processeur Intel Celeron M 600, de 512 Mo de RAM, d’une mémoire flash de 512 Mo et de 6 ports USB 2.0. L’absence de disque dur peut sembler étrange, mais elle révèle une stratégie de Neuf basée sur le stockage et les services en ligne.

Neuf va-t-il devenir le premier FAI partenaire des services en ligne de Google, comme nous l’envisagions en juillet dernier ?

La convergence vient de faire un grand pas dans cette direction.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés