Le ministre de l’intérieur, président de l’UMP et futur candidat à l’élection présidentielle de 2007 a été le principal défenseur de l’amendement Vivendi lors des discussions sur le projet de loi DADVSI. Cet amendement fait peser un risque juridique sur les éditeurs de logiciels de P2P en France. Et bien l’UMP semble pourtant être la première à utiliser le peer-to-peer à des fins électorales. Le parti de droite annonce fièrement que 4000 internautes ont téléchargé sur les réseaux P2P le discours de Nicolas Sarkozy clôturant l’université d’été de l’UMP. La société ZSlide était en charge de filmer et de diffuser les vidéos de l’UMP en Peer-to-Peer.
« Il s’agit là d’un signal fort en faveur de l’innovation technologique et l’utilisation légale de la technologie P2P. Le succès de cette expérience pourra conduire l’UMP à généraliser l’usage de la technologie P2P pour ses diffusions VOD« , expliquait alors un représentant du parti de Nicolas Sarkozy.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés