La société BitTorrent Inc annonce la sortie publique de Bleep, sa messagerie instantanée qui s'appuie sur les principes du P2P. À cette occasion, l'entreprise indique l'arrivée d'une nouvelle fonctionnalité : Whisper. Il s'agit ni plus ni moins d'un service similaire à Snapchat pour envoyer des messages éphémères.

Depuis bientôt deux ans, à la suite des révélations d'Edward Snowden sur les activités d'espionnage de la NSA, la société BitTorrent Inc planche sur une messagerie instantanée – baptisée Bleep – reposant sur les principes du pair à pair (P2P) : au lieu de faire transiter les messages par un serveur central, le service fait circuler les conversations des utilisateurs directement entre eux.

Au fil des mois, la disponibilité de Bleep a été étendue à plusieurs O.S. (d'abord Windows, puis Android, Mac OS X et, plus récemment, iOS), tandis que de nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées petit à petit (comme la confidentialité persistante, qui vise à maintenir le secret des communications passées même en cas de découverte de la clé privée d'un correspondant).

BLEEP FAIT DU SNAPCHAT

Aujourd'hui, Bleep est accessible au grand public. À cette occasion, BitTorrent Inc indique qu'un nouveau service figure dans le logiciel : Whisper (chuchotement, en anglais). Directement inspiré de Snapchat, celui-ci permet d'envoyer des messages éphémères à un correspondant. Au bout d'un certain délai d'affichage (25 secondes), le message est effacé du terminal du destinataire.

Bien sûr, BitTorrent Inc sait pertinemment qu'il existe des astuces pour conserver un message éphémère. Il suffit par exemple de prendre une capture d'écran au moment où l'envoi provisoire s'affiche. Dans ces cas-là, la parade n'existe pas toujours. Certains diront sans doute qu'il vaut mieux dès le départ éviter d'envoyer un message ou une photo qu'on ne pourrait pas assumer publiquement.

UNE PISTE CONTRE LES CAPTURES

Les choses étant ce qu'elles sont, et plutôt que de rester les bras ballants, BitTorrent Inc a quand même réfléchi à un moyen de limiter la casse. Avec Whisper, l'identité de l'émetteur n'est jamais affichée en même temps que le contenu éphémère. Le destinataire ne peut voir qu'une seule information à la fois, de sorte qu'une capture d'écran ne pourra pas tout saisir en un instantané.

Avec cette idée, BitTorrenc Inc ne prétend pas résoudre d'un coup de baguette magique les comportements malveillants qui pourraient surgir avec Whisper, comme une vengeance après une déception amoureuse. Mais au moins, la société a le mérite de réfléchir à cette question.

Un exemple :

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés