Julian Assange a bien l'intention d'explorer toutes les voies juridiques qui s'offrent à lui. Ainsi, le fondateur de WikiLeaks fera appel de la décision de la cour suprême suédoise, qui a rejeté lundi sa requête en annulation concernant le mandat d'arrêt dont il fait l'objet.

Coincé dans l'ambassade d'Équateur à Londres depuis bientôt trois ans, Julian Assange est réclamé par la justice suédoise pour répondre aux accusations d'agression sexuelle dont il fait l'objet. Le principal intéressé estime que c'est un coup monté pour préparer sa future extradition vers les États-Unis.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés