Incluse dans l'iPhone 6, la puce NFC demeure absente de l'iPad. Le prochain modèle de tablette, dont la sortie est prévue pour la fin de l'année, devrait corriger le tir.

Contrairement à l'iPhone 6 qui dispose d'une puce NFC lui permettant de communiquer sans aucun fil avec un autre terminal compatible, les versions les plus récentes de l'iPad (iPad Air 2 et iPad Mini 3) en sont totalement dépourvues, alors même que leur commercialisation a eu lieu au même moment que la sortie du smartphone (automne 2014).

Cette différence de traitement entre le mobile et la tablette provient, selon le site Apple Insider, de la volonté de l'entreprise américaine de faire de l'iPad une véritable plateforme de paiement pour le service Apple Pay, en étant capable de recevoir les signaux émis par l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus. Et c'est cet objectif qui aurait conduit le groupe à retarder l'arrivée du NFC dans l'iPad.

Cette stratégie vise à contourner la démocratisation lente du NFC chez les commerçants. Ces derniers n'ont pas forcément les terminaux adéquats ou alors ils n'ont pas effectué la mise à jour adaptée au service Apple Pay. Du coup, Apple considère que la généralisation de ces technologies sera plus rapide en mettant l'iPad à contribution, au regard de sa popularité importante.

Selon les informations de nos confrères, le nouveau modèle qui sera annoncé en fin d'année remettra les compteurs à zéro avec la présence d'une puce NFC. Au passage, celui-ci devrait être baptisé opportunément iPad Pro, afin d'envoyer un signal clair aux commerçants.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés