Spotify essaie de convertir les internautes en abonnés fidèles. Pour cela, la plateforme propose trois mois de découverte pour 0,99 euro. Le service espère ainsi les séduire et les persuader de poursuivre l'abonnement.

Spotify passe à l'attaque. La plateforme d'écoute de musique en ligne suédoise propose depuis peu une offre promotionnelle pour tenter de séduire les internautes qui n'ont pas eu l'occasion de découvrir la version premium de son service. À ceux-là, l'entreprise scandinave propose trois mois d'abonnement pour 0,99 euros (au lieu de 29,97 euros au tarif habituel).

Avec la formule premium, l'auditeur bénéficie d'une qualité sonore améliorée, échappe à la publicité, peut écouter sa musique à la demande sur mobile et accède au mode hors connexion, qui permet de stocker de la musique localement sur l'ordinateur et de l'écouter sans connexion Internet. Le tarif classique de la formule premium est de 9,99 euros par mois.

Attention, néanmoins : cette offre est réservée exclusivement aux utilisateurs n'ayant jamais essayé Spotify Premium. Dans les conditions générales d'utilisation, il est précisé que ceux qui ont bénéficié d'autres offres d'essai proposées par Spotify peuvent ne pas être éligibles, tout comme ceux qui ont déjà été abonnés ou qui ont bénéficié d'une phase gratuite.

Spotify ajoute que l'abonnement est sans engagement, mais que l'usager devra lui-même résilier l'offre avant la fin de la période promotionnelle, depuis son compte. Dans le cas contraire, la facturation passera à 9,99 euros par mois à partir du quatrième mois.

L'offre trimestrielle à 0,99 euro apparaît comme une tentative du service de convertir de nouveaux clients à la formule payante, dans un contexte où des pressions importantes sont exercées par les maisons de disques. En mars, le Financial Times indiquait que Universal Music plaide pour des limitations sur l'écoute gratuite afin de pousser les internautes à s'abonner.

D'après les statistiques communiquées par la plateforme suédoise en début d'année, 60 millions d'internautes utilisent son service musical mais "à peine" 15 millions d'entre eux paient chaque mois, soit un usager sur quatre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés