Nous le disions lundi dernier, Microsoft semble avoir quelques difficultés à combler la brèche ouverte par FairUse4WM, un logiciel destiné à retirer le DRM inclu sur les fichiers Windows Media acquis légalement par le consommateur. « Nous avons des équipes qui y travaillent ving-quatre heures sur ving-quatre« , assurait aux éditeurs de contenus la firme de Redmond. Techniquement, celle-ci a la possibilité d’imposer aux utilisateurs de Windows Media Player une mise à jour du logiciel pour continuer à profiter des morceaux achetés avec DRM, et combler au passage les failles dans le système de protection. Mais la technique ne faisant pas tout, c’est aux bonnes vieilles méthodes qu’elle s’en remet. Microsoft met en demeure les sites qui diffusent FairUse4WM, et exigent le retrait du logiciel. En attendant peut-être qu’un jour les maisons de disques exigent enfin le retrait des DRM ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés