Google se montre insatiable en matière de brevets. Signe de son appétit inextinguible, l'entreprise américaine mettra à disposition du 8 au 22 mai une plateforme d'achat pour acquérir de nouveaux titres de propriété industrielle. Ce programme, baptisé Patent Purchase Promotion, s'adressera aussi bien aux entreprises qu'aux particuliers détenant des brevets.

Les détenteurs de brevets pourront fixer eux-mêmes le prix de vente et Google étudiera les propositions jusqu'au 26 juin. Les vendeurs sélectionnés seront alors informés de l'intérêt de la firme de Mountain View. Les transactions seront quant à elles effectuées au plus tard à la fin du mois d'août. Expérimental, ce projet pourrait être relancé périodiquement si ce premier test est un succès.

Les titres qui seront achetés par Google seront accompagnés d'une licence contenant une clause qui permettra aux précédents propriétaires de continuer à exploiter les méthodes brevetées sans avoir à craindre quoi que ce soit de l'entreprise américaine. Dans un premier temps, seuls les brevets appartenant à des entreprises ou des personnes basées aux USA seront éligibles.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés