Officialisé en début d'année par Microsoft, Spartan sera le navigateur web qui figurera dans Windows 10, dont la sortie aura lieu au cours de l'été. D'ici là, la firme de Redmond peaufine son logiciel, afin que ses performances lui permettent de rivaliser avec la concurrence. Mais parce que certains bugs peuvent lui échapper, l'entreprise américaine a décidé de faire appel à des tiers.

Un programme vient d'être mis en place pour récompenser ceux qui signalent des vulnérabilités dans Spartan.

En fonction de la gravité de la brèche, les primes vont de 500 à 15 000 dollars, avec la possibilité d'un extra si la criticité du bug est particulièrement élevée. Mais pour prétendre aux montants les plus élevés, il faudra remplir certains pré-requis : rédiger un compte-rendu détaillé de la faille, fournir une preuve de concept et s'assurer que le bug est bien exploitable.

L'opération s'achèvera le 22 juin.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés