Instagram veut mettre de l'ordre dans son service. Le service de partage de photos vient d'établir des règles communautaires plus strictes, afin de tenir à l'écart les clichés pornographiques et érotiques. Cependant, une tolérance est prévue pour certaines formes modérées de nudité (photos d'œuvres d'art, de cicatrices post-mastectomie, d'allaitement, par exemple).

Instagram a aussi réécrit la section concernant le harcèlement pour interdire explicitement les menaces, discours de haine, humiliations, chantages, harcèlements, contenus indésirables ou déshonorants. Là aussi, une certaine souplesse est prévue pour des "discussions plus virulentes" lorsqu'elles touchent des personnalités publiques. Mais il y aura toujours une ligne à ne pas franchir.

Selon le Wall Street Journal, cette mise à jour constitue le plus grand changement du règlement du site depuis son acquisition par Facebook en 2012 pour un milliard de dollars.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés