L'activité de la riposte graduée a été importante au cours du mois de mars. Pas moins de 159 500 recommandations ont été envoyées aux internautes suspectés de piratage. Un record depuis que la Hadopi existe.

Chaque mois, la Hadopi publie sur son site web un baromètre rendant compte de son activité dans la mise en œuvre de la riposte graduée. Après une relative baisse de régime en fin d’année dernière, l’action de l’instance publique est nettement repartie à la hausse depuis quelques mois. Et en mars, un nouveau record du nombre d’avertissements envoyés par e-mail a même été établi.

A lire : notre FAQ sur HADOPI pour tout savoir.

En effet, il y a eu pas moins de 159 500 premières recommandations (c’est-à-dire des courriers électroniques envoyés aux internautes dont l’accès à Internet est suspecté de servir à pirater des œuvres protégées par le droit d’auteur) adressées le mois dernier. C’est quasiment 10 000 mails de plus que le précédent plafond, atteint en juin 2014 (149 357).

Depuis sa prise de fonction à l’automne 2010, la Hadopi a envoyé plus de 4,3 millions de messages d’avertissement.

Concernant les deux autres paliers de la riposte graduée, il y a eu 13 450 lettres recommandées avec accusé de réception qui ont été transmises aux internautes qui ont persisté dans le piratage et se sont fait prendre une seconde fois (total cumulé jusqu’à présent : 439 217). Quant aux délibérations, il y en a eu 88 dans le mois (total cumulé jusqu’à présent : 1899).

En tout, 249 dossiers examinés par la commission de protection des droits ont fait l’objet d’une transmission au procureur de la République.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés