Netflix généralisera la connexion sécurisée HTTPS à l'ensemble de son service en 2016, afin de renforcer la confidentialité de ses usagers. Dans un document technique, il est indiqué que ce sont les révélations d'Edward Snowden qui ont convaincu le service de SVOD de se mettre à ce protocole sécurisé.

À partir de 2016, Netflix généralisera la navigation sécurisée (HTTPS) à l'ensemble de son service. C'est que le service de vidéo à la demande avec abonnement (SVOD) indique dans un document (.pdf) transmis ce mercredi aux actionnaires de la société. Cette transition vers le HTTPS, qui vise en fait à ajouter une couche de chiffrement, couvrira à la fois la navigation sur le site et l'affichage des contenus.

Repéré par The Verge, le document indique :

"L'an prochain, nous allons passer de HTTP à HTTPS aussi bien pour le surf que pour l'affichage des contenus sur notre service. Cela permettra de protéger la vie privée de nos membres, en particulier lorsque le réseau n'est pas sûr, à l'image du WiFi public, tout en leur permettant d'échapper à l'indiscrétion de leur FAI ou de leur employeur, qui peuvent vouloir enregistrer le trafic de nos usagers pour diverses raisons".

L'EFFET EDWARD SNOWDEN

Comme le relève le journaliste du Guardian Trevor Timm, la décision de convertir Netflix au HTTPS provient des révélations d'Edward Snowden sur la surveillance de masse mise en place par la NSA. C'est en effet ce qui apparaît en filigrane dans un document technique (.pdf) (Optimizing TLS for High–Bandwidth Applications in FreeBSD) rédigé par des ingénieurs de Netflix.

Bien que le passage au chiffrement requiert des ressources supplémentaires en informatique, Netflix explique que l'évolution des rapports de force dans la SVOD et l'évolution du paysage d'Internet (c'est-à-dire les révélations de l'ancien analyste des services secrets américains, ndlr) "ont finalement poussé Netflix à réévaluer leur point de vue sur TLS", qui est un protocole utilisé pour HTTPS.

Les révélations sur les activités de la NSA ont entraîné une prise de conscience pour de nombreux services en ligne. Outre Netflix, on peut aussi mentionner la fondation Wikimédia qui a opté pour la généralisation de la navigation sécurisée. L'encyclopédie en ligne a pris cette décision lorsqu'elle a découvert qu'elle était l'une des cibles potentielles de l'agence.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés