En marge des grandes manœuvres entre Nokia et Alcatel-Lucent, la société finlandaise a reconnu avoir initié un réexamen stratégique des options qui se présentent à elle concernant son activité de cartographie, Here. À l'issue de cette phase, le service pourrait être vendu à un tiers. Plusieurs candidats se seraient déjà manifestés, dont Uber et des constructeurs automobiles allemands.

"Le conseil d'administration de Nokia considère que c'est le bon moment pour revoir la position de Here au sein des nouvelles activités de Nokia", peut-on lire dans le communiqué. L'entreprise nordique cherche en effet à mettre l'accent sur les télécommunications et les infrastructures de réseau. Le rapprochement avec Alcatel-Lucent constitue une occasion pour faire le point sur ses actifs.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés