Google déploie une nouvelle fonctionnalité qui permettra de déverrouiller les terminaux Android avec la voix, à condition d'avoir installé la mise à jour Lollipop. Cette mesure se veut une alternative aux protections classiques (mot de passe, code PIN, schéma...).

Sur Android, plusieurs méthodes de verrouillage du mobile sont proposées selon le niveau de sécurité recherché. Il est possible de ne mettre aucune protection (l'ouverture se fait par un simple glissement du doigt sur l'écran) ou d'opter pour la mesure la plus sûre : le mot de passe. Entre ces deux extrêmes figurent des solutions plus ou moins robustes : reconnaissance faciale, schéma et code PIN.

Avec l'arrivée de la mise à jour Lollipop, Google veut introduire une nouvelle procédure pour déverrouiller le mobile. Baptisée "Smart Lock" (verrouillage intelligent), elle consiste à se baser sur une information "de confiance" préalablement enregistrée pour ensuite l'utiliser afin de permettre à l'usager d'accéder au contenu de son téléphone sans passer par les méthodes mentionnées précédemment.

Le Smart Lock est capable de se baser sur cinq sources que l'utilisateur peut juger fiables. Il peut s'agir d'un appareil de confiance, d'un lieu géographique, d'un visage (comme la reconnaissance faciale indiquée ci-dessus), d'une voix ou du mouvement du corps (dans ce dernier cas, le mobile reste déverrouillé quand le téléphone est porté par son propriétaire, en se basant sur l'accéléromètre).

Selon Android Police, le Smart Lock basé sur le timbre de voix est en train d'être déployé. Les premiers retours montrent que Google a prévu un encart de mise en garde lorsqu'un utilisateur sélectionne cette option. "La voix de confiance est une sécurité moins sûre qu'un schéma, un code PIN ou un mot de passe. Quelqu'un ayant une voix similaire ou un enregistrement de votre voix pourrait déverrouiller votre mobile".

Si cette méthode est choisie, le déverrouillage s'effectuera en prononçant à haute voix l'instruction "OK Google". Il faudra au préalable fournir le modèle sonore qui servira à vérifier pour les prochaines fois.

( photo : CC BY-NC Niall Kennedy )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés