Le service de cartographie Here, acheté en 2008 par Nokia, pourrait bientôt changer de propriétaire. L'entreprise finlandaise chercherait à s'en débarrasser pour se recentrer dans les télécoms. Parmi les candidats potentiels figure Uber, l'entreprise de VTC.

Nokia pourrait se délester très prochainement de Here, son service de cartographie en ligne. C'est ce que rapporte le site d'information Bloomberg, qui dit s'appuyer sur des personnes proches du dossier. Celles-ci affirment que l'entreprise finlandaise cherche à recentrer ses activités dans les télécommunications et les infrastructures de réseau.

C'est en 2008 que Nokia prend possession de Here, en achetant Navteq, qui en est à l'origine. À l'époque, le groupe européen dépense une fortune pour se doter d'un tel service : 8,1 milliards de dollars. Depuis, ce dernier a clairement perdu de la valeur, puisque des documents financiers communiqués par Nokia montrent que la valeur de l'outil est descendue à  2,1 milliards de dollars.

Qui pourrait acheter Here ? Plusieurs candidats potentiels se seraient d'ores et déjà manifestés, dont un groupe regroupant quelques constructeurs allemands de l'industrie automobile et des sociétés de capital-investissement. L'entreprise Uber, qui est spécialisée dans les applications d'appel de taxi et de covoiturage, serait aussi intéressée en vue d'améliorer un peu plus son service de VTC.

En revanche, Microsoft – qui dispose de son propre service de cartographie en ligne avec Bing Maps – n'est pas mentionné alors même que celui-ci s'est avéré un très bon client de Nokia en achetant son activité dans la téléphonie mobile. Il existe toutefois un accord de licence en cours entre la firme de Redmond et le groupe finlandais, dont la durée porte jusqu'au troisième trimestre 2017.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés