Que devient Andy Rubin, depuis son départ de Google l'automne dernier ? L'homme dirige désormais un incubateur à startups spécialisées dans le matériel. C'est ce que rapporte le Wall Street Journal, qui consacre un reportage à celui qui a cofondé le système d'exploitation Android et qui a dirigé pendant quelques années la division robotique au sein du laboratoire Google X.

Baptisé PlayGround Global, l'incubateur dirigé par Andy Rubin a d'ores et déjà levé plus de 48 millions de dollars auprès de plusieurs investisseurs, dont Google, Hewlett-Packard et un fabricant de composants électroniques (Hon Hai Precision Industry). Avec cette somme, PlayGround Global compte prendre des participations au sein des startups en échange de son soutien financier.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés