Sorti fin 2009, Windows 7 demeure très utilisé malgré les efforts de Microsoft pour promouvoir Windows 8 / 8.1. Sa part de marché a même progressé, grâce notamment à la disparition de Windows XP. Mais les choses devraient changer d'ici la fin de l'année, avec Windows 10.

Il faudra bien que Microsoft se fasse une raison. L'entreprise américaine a beau faire la promotion de Windows 8 / 8.1, rien n'y fait : la part de marché de son système d'exploitation ne décolle pas. Celle-ci continue de stagner sous la barre des 15 %, selon des données collectées par NetMarketShare. Et avec l'arrivée prochaine de Windows 10, elle ne sera vraisemblablement jamais importante.

À l'inverse, la dynamique de Windows 7 ne montre aucun signe manifeste de fatigue. En l'espace d'un an, sa part de marché a même augmenté de manière significative, passant de 48,77 % en mars 2014 à 58,04 % en mars 2015, soit une hausse de plus de neuf points (à comparer à l'évolution de Windows 8 / 8.1 : 11,3 % puis 14,07 %, soit une variation inférieure à trois points).

Évidemment, Windows 7 profite indirectement de la disparition progressive de Windows XP. Alors que la part de marché de ce dernier recule, celles des autres progressent mécaniquement (surtout celle de Windows 7, arrivé après Vista, lui-même successeur de XP). Cela étant, si Windows 7 était lui aussi en perte de vitesse, l'on verrait aussi des écarts significatifs pour Windows 8 / 8.1.

Microsoft a pourtant commencé il y a près d'un an à évoquer la mise à la retraite de Windows 7, avec en particulier l'arrêt partiel du support principal. Windows 7 étant sorti en octobre 2009, et puisque Windows 8 / 8.1 est arrivé entretemps, la firme de Redmond considère que ses obligations sont désormais moindres (les mises à jour de sécurité se poursuivront en revanche jusqu'en 2020).

Si Windows 7 reste très présent sur les ordinateurs malgré un âge désormais avancé (six ans), on peut néanmoins anticiper une chute brutale lors du second semestre 2015. En effet, Windows 10 va arriver cet été. Et Microsoft a prévu de distribuer l'O.S. gratuitement pendant un an aux utilisateurs de Windows 7 et Windows 8.1.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés