Il y avait besoin que la Suède crée le premier Parti Pirate pour qu’émergent partout dans le monde des organisations politiques destinées à faire naître dans l’opinion des débats sur le droit d’auteur et la place de la propriété intellectuelle dans la société. En quelques mois des Parti Pirates se sont créés en France, Belgique, Italie, Suède, Autriche, Espagne, Russie, Pologne, Etats-Unis… et depuis cette semaine en Allemagne. Et pour ne pas rester isolés, tous ou presque s’unissent au sein du PP International Net.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés