S'il fallait une preuve de la détermination d'Amazon à se lancer sans la livraison par drones, celle-ci conviendrait sans doute : selon le Guardian, le géant du e-commerce mène des tests de pilotage en extérieur depuis plusieurs mois au Canada, dans la province de la Colombie-Britannique (extrême-ouest du pays), afin de d'expérimenter le pilotage lorsque le drone évolue au-delà du champ de vision du pilote.

D'après le journal britannique, ces expérimentations se déroulent aussi de ce côté-ci de l'Atlantique. Une zone d'entraînement a été ouverte au Pays de Galles pour vérifier la navigation sur des distances plus longues. À noter qu'en Europe, Amazon éprouve aussi son service de livraison en Angleterre. Ailleurs dans le monde, la presse indienne a évoqué des tests à venir près de Bombay et Bangalore.

Pour tester ses drones, Amazon doit pour l'instant travailler à l'étranger. En effet, l'administration américaine en charge de l'aviation civile (FAA) impose des critères d'utilisation plus stricts que dans d'autres pays. Même si la position de l'agence s'est assouplie ce mois-ci, elle exige par exemple que les manœuvres se déroulent toujours sous l'observation directe de celui qui dirige le drone.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés