Google ne sera plus le moteur de recherche par défaut dans la version turque de Firefox. La fondation Mozilla a conclu un accord avec Yandex pour remplacer la firme de Mountain View.

Petit à petit, la dépendance financière de Mozilla vis-à-vis de Google s'amenuise. Alors que le géant américain a représenté jusqu'à 85 % de son chiffre d'affaires, via un contrat publicitaire renouvelé à deux reprises, la fondation est aujourd'hui bien décidée à diversifier ses sources de revenus en proposant à d'autres sociétés de devenir le moteur de recherche par défaut de Firefox.

À la suite de la décision de Mozilla de mettre un terme à l'exclusivité mondiale accordée depuis dix ans à Google, la fondation peut désormais passer des ententes locales en fonction de ses intérêts financiers. Le but étant de compenser la perte financière causée par la fin de l'exclusivité mondiale avec Google par des contrats passés avec d'autres entreprises.

Jusqu'à présent, seuls trois accords régionaux spécifiques avaient été signés. Google a été remplacé par Yahoo aux États-Unis pour une période de cinq ans. En Chine, c'est Baidu qui est proposé par défaut. Et en Russie, un partenariat a été conclu avec Yandex.

À cette liste, il faut maintenant ajouter la Turquie. Dans un communiqué, la fondation indique avoir conclu un accord avec Yandex pour proposer par défaut son moteur de recherche dans la version turque de son navigateur web. Le changement se fera sur les deux versions du logiciel (bureau et mobile) et prendra effet lors de la prochaine mise à jour de Firefox, qui est prévue le 30 mars.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés