Des opérateurs américains lancent une action en justice pour contester la décision rendue par la FCC en faveur de la neutralité du net.

À la fin février, la commission fédérale des communications a adopté des règles qui doivent permettre de faire respecter la neutralité du net aux États-Unis. Celles-ci font de l'accès à Internet un service d'utilité publique qui doit respecter des obligations d'ouverture et de non-discrimination. Elles devraient aussi couvrir les réseaux de téléphonie mobile, généralement tenus à l'écart de ce type de régulation.

Ces nouvelles consignes sont toutefois loin de satisfaire les fournisseurs d'accès à Internet. Comme le remarque ZDNet, les premiers opérateurs commencent à engager des actions en justice pour échapper à la décision prise par la commission fédérale des communications. Parmi les plaignants figure l'United States Telecom Association, qui rassemble de nombreux FAI américains.

Les opérateurs préféreraient que la précédente proposition de la FCC revienne sur la table. Celle-ci ouvrait la voie d'un Internet à deux vitesses, avec la perspective de voir les fournisseurs d'accès à Internet faire payer les éditeurs de sites ou de services pour obtenir une bande passante prioritaire (ou, à l'inverse, ralentir ou bloquer ceux qui ne paient pas).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés