Twitter propose désormais d'obtenir une copie de tout signalement fait en cas de harcèlement, sous forme de compte-rendu. Celui-ci doit permettre à une victime de faciliter son dépôt d'une plainte, en fournissant à la police des indications utiles sur le message litigieux.

Conscient de ne pas être efficace contre le harcèlement, Twitter a entrepris de revoir en profondeur sa politique. Ces dernières semaines, de nouvelles mesures ont été prises par le réseau social : le nombre des modérateurs a été augmenté, afin de traiter davantage de requêtes, tandis que le processus de signalement est désormais plus facile et plus rapide à utiliser.

Mais pour le site communautaire, ces changements, bien que nécessaires, ne sont pas encore suffisants. La preuve : Twitter vient d'annoncer ce mardi le déploiement d'une nouvelle fonctionnalité qui permettra aux victimes de harcèlement de signaler les messages litigieux aux autorités compétentes. Cette politique vise surtout les messages incluant des menaces directes de violence.

Lorsqu'un message sera dénoncé à Twitter, la dernière étape de la procédure de signalement proposera l'envoi d'un compte-rendu par mail dans la boîte aux lettres de la victime.

Celle-ci pourra ensuite s'en servir pour porter plainte contre l'auteur des menaces, en apportant le mail à la police. Celui-ci contiendra notamment un lien pointant vers le guide expliquant comment obtenir légalement des informations privées sur un usager.

Le mail de compte-rendu regroupe diverses informations : le message litigieux dans son intégralité, l'URL pour y accéder, le nom d'utilisateur de celui qui l'a publié, l'adresse du compte, l'heure et la date d'envoi. Certaines informations concernant la victime sont aussi renseignées (nom d'utilisateur, adresse du compte, heure et date du signalement).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés