Google prépare une nouvelle version de son prototype de drone de livraison qui utilisera un autre design. La forme du précédent modèle, basée sur le principe de l'aile volante, n'a pas donné satisfaction aux équipes de l'entreprise américaine.

Il va falloir que Google revoit sa copie s'il compte lui aussi utiliser des drones de livraison. En effet, le modèle qui a été présenté l'été dernier en Australie dans le cadre du projet Wing ne convient pas au pilotage. C'est la confidence qu'a faite Astro Teller, le directeur du laboratoire Google X, lors de la conférence South by Southwest qui a lieu actuellement dans la ville d'Austin, au Texas.

Dans les faits, Google est d'ores et déjà en train de plancher sur une nouvelle version de son futur drone de livraison. Selon Digits, la firme de Mountain View a abandonné la piste de l'aéronef en forme d'aile volante pour revenir à quelque chose vraisemblablement plus classique.

Le prototype de drone présenté par Google est capable de décoller et de se maintenir en vol stationnaire verticalement. D'une envergure de près de 1,5 mètre et d'un poids de 8,5 kg, l'appareil utilise quatre hélices. Pour délivrer un colis, le drone se positionne au-dessus du lieu de livraison et un treuil se charge alors de le faire descendre jusqu'au sol.

Lors du test, Google a élaboré un scénario dans lequel son drone est venu en aide à des personnes isolées à la suite d'une catastrophe naturelle. En attendant l'arrivée des secours, un tel drone pourrait servir d'avant-garde pour délivrer des produits de première nécessité (médicaments, vivres, équipements…).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés