Tout le monde reconnaît le succès de YouTube, qui est certainement le symbole des nouvelles sucess-stories du Web 2.0, avec MySpace. Mais tout le monde se pose encore une question toute simple : comment diable vont-ils devenir rentables ? Fred Wilson, un venture capitalist bloggeur, a sorti sa calculatrice et sa boule de crystal. Il estime qu’avec 100 millions de vidéos par jour (les chiffres actuels) et des publicités de 10 secondes sur 80 % d’entre elles, YouTube pourrait générer 440 millions de dollars de chiffre d’affaires en un an et dégager 150 millions de bénéfice en cédant 65 % aux ayant droits. C’est une belle analyse mais y a-t-il réellement 80 % de vidéos sur YouTube de qualité suffisante pour intéresser les annonceurs ? Et le public restera-t-il fidèle à YouTube avec 10 secondes de pub avant chaque vidéo ? Success-story ou flop-story ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés