Bien qu'étant encore en développement, le jeu Upsilon Circuit suscite la curiosité : en effet, il introduit un mode de jeu qui va plus loin que la mort permanente de son personnage. Le principe ? Si votre héros meurt, vous n'avez plus le droit de jouer au jeu.

Dans le domaine des jeux vidéo, de nombreux titres proposent un mode de jeu dans lequel vous pouvez risquer de perdre définitivement votre personnage s'il est tué. Par exemple dans Diablo III, la mort de votre héros signifie que vous devrez en recommencer un autre depuis le début : la progression, les objets accumulés et l'or obtenu seront perdus. Ce principe est baptisé "permanent death" en anglais.

Ce mode de jeu est vraiment plus stimulant que tous les autres : le joueur doit en effet être en permanence sur ses gardes et bien réfléchir aux actions qu'il entreprend car il n'aura pas le droit à une seconde chance si son personnage se fait submerger. Évidemment, l'idée de mort permanente peut s'avérer très frustrante, mais elle offre une plus grande satisfaction quand une difficulté est surmontée.

LA PERMANENCE DE LA MORT PERMANENTE

C'est sur ce principe que le jeu Upsilon Circuit a décidé de développer un concept plus audacieux encore : il s'agit de la mort permanente… permanente. Dans ce jeu multijoueur, mentionné par Kotaku, le défi est encore plus grand : vous n'avez le droit qu'à un seul essai. Si votre personnage meurt, vous ne pouvez même pas en recommencer un autre. Vous n'avez tout simplement plus la possibilité de jouer au jeu.

Ce n'est pas la seule particularité d'Upsilon Circuit. Outre cette unique chance de jouer, le titre ne s'appuie que sur un seul serveur dans lequel 8 joueurs au maximum peuvent jouer ensemble. Tous les autres sont obligés d'attendre qu'une place se libère (c'est-à-dire qu'un des huit joueurs actifs perde son personnage pendant la partie) pour pouvoir prendre la suite.

LE PUBLIC A UN RÔLE A JOUER

Afin de pimenter un peu l'ensemble, les joueurs actifs n'ont pas la maîtrise de l'arbre de talent de leur personnage. C'est à ceux dans la file d'attente de décider comment répartir les points de compétence obtenus à mesure que l'expérience est accumulée. Et ces derniers peuvent être en désaccord sur la manière de gérer l'arbre de talent.

À première vue, les joueurs ont intérêt à optimiser chaque personnage pour limiter le risque de mort. Car en effet, lorsque leur tour viendra, ils ne voudront pas avoir un héros mal équilibré et qui pourrait mourir rapidement. Mais en faisant cela, ils renforcent nécessairement le joueur actif en lui donnant la possibilité de durer plus longuement dans la partie.

Sur le site officiel, le jeu est indiqué comme étant dans une phase de développement préliminaire. Le principe est plutôt séduisant, même si certains points restent à éclaircir : comment s'assurer par exemple qu'un joueur qui a déjà joué ne retente pas sa chance ? Les joueurs pourront-ils communiquer avec le public ? Quel sera le modèle économique du titre ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés