Si Google a fait appel à Motorola et HTC l'an dernier pour produire ses terminaux Nexus, l'entreprise américaine devrait cette année s'allier à LG et Huawei, selon les informations de la presse chinoise.

En octobre dernier, Google a mis à jour sa ligne de produits en présentant la tablette Nexus 9 et le smartphone Nexus 6. Bien que commercialisés sous la marque de la firme de Mountain View, ces appareils sont en fait conçus par deux autres sociétés dans le cadre d'un partenariat industriel. Motorola est chargé de produire le Nexus 6, tandis que HTC se charge de la conception du Nexus 9.

Cette alliance entre Google et plusieurs constructeurs existe depuis très longtemps. En fait, elle s'est mise en place dès les origines de la gamme Nexus. Par ailleurs, sa particularité réside dans le fait que le groupe américain a fait le choix de ne jamais faire appel aux mêmes fabricants. Jusqu'à présent, cinq sociétés ont été sollicitées : HTC, Samsung, Asus, LG et Motorola.

Dans le détail, outre les deux produits mentionnés plus haut, HTC s'est chargé du Nexus One, tandis que Samsung a produit le Nexus S, le Nexus 10 et le Galaxy Nexus. De son côté, LG s'est vu confier l'élaboration des smartphones Nexus 4 et 5. Enfin, les tablettes Nexus 7 (éditions 2012 et 2013) ont été développées par Asus.

Ce qui la pose la question suivante : qui seront les industriels qui devront s'occuper des prochains modèles de terminaux de Nexus que vendra Google ? D'après les informations de Gizmochina, la société américaine devrait refaire appel à LG pour au moins un smartphone.

Mais, toujours selon le site d'actualité, un nouveau venu devrait faire son entrée dans le club des partenaires de Google : Huawei. Le fabricant chinois devrait lui aussi être missionné pour un téléphone portable. On peut imaginer que Huawei et LG feront en sorte de ne pas se gêner, par exemple en occupant chacun un segment de marché différent (entrée de gamme pour l'un, haut de gamme pour l'autre).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés