Dans la bataille des smartphones, Apple reprend le dessus sur Samsung. Après trois ans de domination par le fabricant sud-coréen, l'entreprise américaine est parvenue à vendre plus de smartphones au cours du quatrième trimestre 2014.

Samsung n'est pas seulement malmené par les industriels chinois, qui proposent des smartphones à un prix très compétitif. L'entreprise sud-coréenne doit également composer avec les très bonnes performances commerciales enregistrées par Apple au cours du quatrième trimestre 2014, grâce à ses deux nouveaux terminaux : l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus.

La dernière étude conduite par le cabinet d'analyse Gartner signale que la firme de Cupertino a vendu plus de smartphones que son rival asiatique lors des trois derniers mois de 2014, avec plus de 74,8 millions de terminaux pour le premier contre 73 millions pour le second. La part de marché d'Apple s'établit donc à 20,4 % pour ce trimestre, tandis que celle de Samsung se situe juste derrière, à 19,9 %.

C'est une vraie victoire pour Apple, qui n'avait plus réussi à reprendre la tête du classement depuis trois ans. Cela étant, toute la question est de savoir si le groupe américain parviendra à conserver sa place dans les mois à venir. Car si Samsung connaît une perte de vitesse depuis plusieurs mois, son nouveau téléphone (le Galaxy S6 Edge) dispose des atouts nécessaires pour le remettre en selle.

Car la situation est grave pour Samsung. Le groupe se trouve en effet sous la barre symbolique des 20 % et peine à séduire à nouveau. "Samsung a encore du mal à contrôler la diminution de sa part de marché, qui était à son plus haut au troisième trimestre de 2013", note le cabinet d'analyse.

Sur l'ensemble de l'année 2014, Samsung reste toutefois très largement en tête. L'entreprise sud-coréenne a en effet vendu plus de 307,5 millions de smartphones dans le monde (pour une part de marché de 24,7 %), alors que la firme américaine n'en a commercialisé "que" 191,4 millions (pour une part de marché de 15,4 %). Mais cette situation pourrait évoluer si les tendances actuelles se poursuivent.

Le reste du top 5 mondial des vendeurs de téléphones est composé de trois fabricants chinois : Lenovo, qui a vendu 24,3 millions de terminaux au cours du quatrième trimestre 2014 (6,6 % de parts de marché), Huawei, qui a dépassé la barre des 21 millions de smartphones commercialisés (5,7 %), et Xiaomi, avec près de 18,6 millions de téléphones qui ont trouvé preneur (5,1 %).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés