SanDisk est un acteur incontournable dans les baladeurs MP3. Aux Etats-Unis, il est passé second du marché (loin) derrière Apple et son iPod. Mais sa visite au salon de l’IFA à Berlin n’aura pas duré longtemps. A la demande de la société italienne SISVEL Spa, les douanes ont débarqué au salon pour saisir l’ensemble des baladeurs présentés par SanDisk, parmi lesquels figuraient la gamme à bas prix Sansa. La société transalpine, qui gère les brevets au nom des inventeurs clients, terrorise les fabriquants de baladeurs avec l’arme d’un brevet sur la technologie de décompression mpeg, au coeur du MP3. Le mois dernier, Creative acceptait de payer les droits de licence à SISVEL tandis que SanDisk entrait dans une longue bataille judiciaire. Selon SISVEL, plus de 600 sociétés ont déjà payé les droits de licence.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés