Apple lance la construction de deux nouveaux data centers en Europe, pour un coût total de 1,7 milliard d'euros. Basés en Irlande et au Danemark, ils seront alimentés exclusivement par des sources d'énergie renouvelables, annonce l'entreprise américaine.

Autrefois pointé du doigt par Greenpeace, Apple a depuis quelques années élaboré une politique énergétique plus rigoureuse. Cette évolution a été remarquée par l'ONG de protection de l'environnement. L'an dernier, dans un rapport sur l'impact et les pratiques environnementales des géants du web, elle a félicité la firme de Cupertino pour les efforts réalisés au niveau de ses data centers.

Concernant par exemple la transparence en matière d'approvisionnement énergétique, la note d'Apple est passée de D à A. Idem pour le plaidoyer en faveur des énergies renouvelables. Pour les lieux d'implantation des infrastructures, la note est passée de F à A. Enfin, pour l'efficacité énergétique et l'atténuation des gaz à effet de serre, la note a évolué de D à B.

Selon Greenpeace, Apple n'utilise plus de charbon, de nucléaire ou de gaz naturel pour alimenter en énergie ses centres de traitement de données. Au niveau de l'indice d'énergie propre, Apple est passé de 15,3 % à 100 %. Évidemment, Apple veut que ses efforts soient connus et qu'ils servent son image de marque. Aussi le groupe communique-t-il de temps à autre sur sa politique environnementale.

Apple doit maintenant son rang et faire en sorte que toutes ses nouvelles installations n'utilisent que des sources d'énergie renouvelables. Ainsi, dans son communiqué annonçant un investissement de 1,7 milliard d'euros en Europe afin de construire deux data centers (l'un au Danemark, l'autre en Irlande), le groupe américain ne manque pas de préciser son objectif énergétique.

D'après Apple, ces centres de traitement données accueilleront diverses informations provenant des applications et services (iTunes Store, App Store, iMessage, Maps et Siri) utilisés par ses clients européens. La mise en route de ces deux data centers doit survenir en 2017.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés